ŒUVRES DE BERNARD SCHMITT
Théorie de l’intégration de la monnaie et théorie quantique

    La plupart des ouvrages de Bernard Schmitt sont aujourd’hui devenus introuvables dans le commerce. Il doit en exister certains dans quelques bibliothèques universitaires.

La formation du pouvoir d’achat (Sirey, Paris, 1960)

Monnaie, salaires et profits (PUF, Paris, 1966 réédité par Castella, Albeuve, 1975)

L’analyse macro-économique des revenus (Dalloz, Paris, 1971)

Macreconomic Theory, a fundamental revision (Castella, 1972)

New proposals for world monetary reform (Castella, 1973)

Théorie unitaire de la monnaie, nationale et internationale (Castella, 1975)

Génération de la monnaie des monnaies européennes (Castella, 1975)

L’or, le dollar et la monnaie supranationale (Calmann-Lévy, Paris, 1977)

La monnaie européenne (PUF, 1977)

La France souveraine de sa monnaie (Castella, Albeuve et Economica, Paris 1984)

Inflation, Chômage et malformations du capital (Castella, Albeuve et Economica, Paris 1984).


Ouvrages de Bernard Schmitt et Alvaro Cencini

La pensée de Karl Marx, critique et synthèse.

Vol. I  La valeur (Castella, 1976)

Vol. II La plus-value (Castella, 1977)

Notons enfin qu’il existe d’autres ouvrages de Bernard Schmitt publiés en langues portugaise, allemande et italienne.

C’est dans Inflation, Chômage et malformations du Capital, le maître-ouvrage de Bernard Schmitt, que l’on trouvera la quintessence de son œuvre. Ses travaux postérieurs à 1984 ont été consacrés aux problèmes internationaux, notamment celui de l’intérêt.

Bernard Schmitt

   1929 - 2014